LE GÎTE

Bienvenue à Mara Rivière

D’une superficie de 127m², dotée de 3 chambres (capacité max. de 10 personnes en dortoir), d’une cuisine et d’un séjour/salon ainsi que d’un jardin et d’un local vélo avec kit d’entretien, la maison éclusière a été entièrement rénovée et redécorée, et peut également être louée dans sa totalité.

 

Hébergement de charme, le gîte accueille des cyclotouristes, randonneurs et touristes itinérants sur la voie cyclable de “La Vélo Francette” ou en chemin vers Saint-Jacques-de-Compostelle (voie Plantagenêts).

Un gîte d'étape et de confort

Literie de qualité

Lits individuels ou superposés (90x200cm)

Cuisine équipée

Fours, plaques, lave-vaisselle, réfrigérateur

Jardin et terrasse

Tables, chaises, 

parasol et barbecue

Armoire sécurisée

Espace de rangement sécurisé pour chacun

Buanderie

Machine à laver et sèche-linge (en supplément)

Parking

Parking gratuit 

devant le gîte

Garage-atelier vélo

Stationnement et entretien pour les vélos

Les environs

De nombreuses activités sportives et ludiques se trouvent à proximité du gîte (bateau, VTT, Tir à l’arc, pédalo, accrobranche, paintball, paddle, ski nautique, …).

Vélo Tourisme
en Pays de la Loire

La maison éclusière du Petit-Chenillé transformée en gîte

Gîte d'étape sur la "Vélo Francette"

La maison éclusière du petit Chenillé devient refuge

Accès

Train

Angers gare TGV : 39 kms (40 min.)
Laval gare TGV : 50 kms ( 50 min.)

Route

Paris : 300 kms (3h)
Le Mans : 100 kms (1h10)
Nantes
: 110 kms (1h20)

Villes à proximité

Château Gontier : 17 kms (20 min.)
Le Lion d’Angers : 10 kms (12 min.)

L'histoire

Jusque dans la deuxième moitié du XIXe siècle, la rivière la Mayenne a été l’axe principal de circulation des hommes et des marchandises dans le Bas Maine.  Afin d’améliorer le trafic, des portes marinières furent aménagées dans la première moitié du XVIe siècle entre Château-Gontier et Laval.  L’exportation par la rivière des productions locales a ainsi contribué à la prospérité du Bas Maine aux XVIIe et XVIIIe siècles.


La nécessité du développement économique a alors imposé une nouvelle amélioration des conditions de navigation. Sur la section, entre Laval et Mayenne, vingt barrages dotés d’écluses à sas et un canal de dérivation parallèle à la Mayenne (à Montgiroux) furent construits. 

Entre Laval et Château-Gontier, douze nouveaux barrages à écluse se substituèrent aux vingt et une portes marinières, de 1853 et 1878. Dans le même temps, au sud de Château-Gontier et jusqu’à la limite du Maine-et-Loire, trois écluses et un canal (près du bourg de Ménil) remplacèrent, entre 1860 et 1864, les six anciennes portes marinières.

 

Ces constructions s’inscrivaient dans un projet plus vaste visant à relier la Loire à la Manche par les vallées de la Mayenne, de l’Orne ou de la Vilaine.

 

Depuis les années 1970, la Mayenne s’est ouverte à la navigation de plaisance

Printemps 2020

Utilisez le code promo MARA2020 pour bénéficier de -10% sur votre réservation, entre le 4 avril et le 30 juin 2020.